Les avantages du crédit-bail

  • L’absence d’exigences de garanties, car l’équipement lui-même sert de caution puisque le bailleur en reste propriétaire;
  • La simplicité d’évaluation. Un crédit-bail peut être conclu plus rapidement et plus simplement qu’un prêt bancaire. Plutôt que d’examiner les antécédents financiers et la structure des actifs du client, la société de crédit-bail doit seulement s’assurer que le client a la capacité de générer assez de liquidités grâce à l’équipement loué à bail. Une documentation moins détaillée est nécessaire et l’évaluation peut être traitée de manière relativement rapide.
  • Un financement à 100%. Les banques exigent généralement que leurs clients financent une partie de l’investissement sur leurs ressources propres.
  • Les incitations fiscales. Le système fiscal favorise le crédit-bail. Le bailleur, en tant que propriétaire de l’équipement, enregistre la totalité des versements de loyer (capital et intérêts) comme revenus, mais déduit l’amortissement de l’élément d’actif, généralement selon un échéancier accéléré. Le preneur déclare des remboursements en déduction de son revenu imposable. La durée du bail est généralement plus courte que la vie économique de l’équipement, si bien que le preneur « amortit » en fait l’équipement plus rapidement que s’il l’avait acheté.